Fișă de articol.

Image Alt

Un falsificator francez de monede în Ţara Românească la 1844 / Un faux monnayeur français en Valachie en 1844

Autori
Secţiunea
Limba de redactare română
Descriptori
Excerpt L'étude présente un obélisque en bronze qui se trouve dans les collections du Musée National d'Histoire de Roumanie. Il est décoré de monnaies romaines républicaines et des écus aux armoiries des districts de la Valachie en 1843. La pièce en question a été créée par un orfèvre français, A. Saget qui vivait depuis quelque temps en Valachie.
Une affaire de faux monnayage découvert par les autorités d'Etat met en prison l'orfèvre pris en flagrant délit.
La correspondance diplomatique de l'agent français en Valachie, A. Billecocq, nous permet d'observer l'évolution de cette affaire dont les sujets sont A. Saget, son fils et un faux monnayeur, très recherché par les Turcs et "le nommé Tendel".
Quoiqu'ils fussent condamnés à mort, après deux ans, Saget et son fils ont été graciés. Il est étrange que la clémence du prince Georges Bibesco n'a laissé aucune trace dans les archives des institutions judiciaires et A. Saget perdit les traces.
L'auteur croit que nous nous trouvons en présence d'un objet symbole avec certes caractères maçonniques. On suppose que celui qui fasse le don de cet objet au prince était membre de la Franc-maçonnerie (même Saget peut-être), aussi bien que le prince Bibesco, qui "a reçu la lumière" dans une Loge française pendant ses études à Caris. L'affaire du faux monnayeur A. Saget a connu, peut-être, ce lin, grâce à l'influence des franc-maçonnes.
L'annexe de l'étude présente un document Inédit sur la Franc-maçonnerie roumaine, qui nous fait méditer tout autrement sur les événements de notre histoire moderne.
Paginaţia 253-260
Descarcă fişierul
Titlul volumului de apariție
  • Cercetări Numismatice; VII; anul 1996