Fișă de articol.

Image Alt

O monedă imperială inedită din colecţia Orghidan / Une monnaie impériale inédite de la collection Orghidan / An unpublished imperial coin from the Orghidan collection.

Autori
Secţiunea
  • Numismatica Antică şi Bizantină (Numismatique Antique et Byzantine, Ancient and Byzantine Numismatic)  Articolele semnate de autor
Limba de redactare română
Descriptori
Excerpt Monnaie en argent de la collection de l'Académie de la République Socialiste de Roumanie, aujourd'hui au Cabinet numismatique du Musée National d'Histoire de Bucarest:
Av. FAVSTINA AVGVSTA. Buste drapé, à droite.
Rs. IMP VI COS III. Aequitas, à gauche, tenant balance et cornucopiae.
La légende gravée sur le droit montre qu'il s'agit d'un denier de type hybride, frappé pendant le règne de Marc Aurèle; en fait, le droit correspond aux émissions suivantes:
RIC, 252 (décembre 171-décembre 172): av. M ANTONINVS AVGVSTVS TR Ρ XXVI; rv. IMP VI/COS III. Aequitas dans la même attitude (voir plus haut).
RIC, 271 (décembre 172-décembre 173): av.: M ANTONINVS AVG TR Ρ ΧΧVII; rv. IMP VI/COS ΙII. Aequitas dans la même attitude.
Il s'agit donc d’une variante inconnue parmi les émissions hybrides de Faustine II; on connaît aussi d'autres monnaies de cette impératrice ayant sur le droit la légende et les personnifications des émissions de Marc Aurèle:
RIC, 1720 (as) et 1721 (sesterce), avec la légende PRIMI DECENNALES COS III; voir les monnaies de Marc Aurèle RIC 1003-1008 datées dans l'intervalle décembre 170-décembre 171;
RIC, 1722 (as); au droit IMP VI COS III SC avec Victoire écrivant sur un bouclier VIC GER; voir les dupondii de Marc Aurèle RIC 1031-1032 et les sesterces RIC 1029-1030 (décembre 171—décembre 172).
RIC, 1723 (sesterce): au droit avec la légende VICT AVG TR P SC et Victoire tenant trophée et captif à ses pieds; il n'y a pas d'analogies exactes, la légende étant partiellement omise (cf. RIC, 890);
RIC, 1724 (sesterce); sur le droit, la légende SALVTI AVG COS TRIB POT SC et l'image de Salus avec le serpent s'enroulant sur l'autel.
On peut remarquer que le droit de la plupart de ces émissions hybrides se rencontre sur les monnaies de Marc Aurèle frappées dans l'intervalle décembre 170-décembre 173.
D'autre part, l'aspect initial de la monnaie (pl. l/1) donnait l'impression d'une monnaie fourrée. En réalité, par les analyses effectuées dans les laboratoires du musée (fluorescence avec rayons X, spectrographie d'émission avec lasser analyseur, la méthode du poids spécifique et l'analyse en goutte), on a démontré que la monnaie est frappe en argent allié à cuivre (30%); de même, la "fissure" visible sur le droit était en réalité un dépôt d'oxydes.
En conclusion, on peut affirmer que la monnaie de la collection Orghidan présentée plus haut est authentique; il s'agit d'une nouvelle pièce hybride, inédite, de l'impératrice Faustine II.
Paginaţia 109-112
Descarcă fişierul
Titlul volumului de apariție
  • Cercetări Numismatice; IV; anul 1982