Fișă de articol.

Image Alt

Contribuţii numismatice la istoria Daciei în secolul I e.n./ Contributions numismatiques a histoire de la Dacie Ier siècle n.è./ Numismatic Contributions to the History of dacia in the First Century A.D.

Autori
Secţiunea
Limba de redactare română
Descriptori
Excerpt L'analyse des trésors enfouis depuis l'époque d'Auguste jusqu'en 102 n. è. démontre que 29 d'entre eux appartiennent à l'époque d'Auguste (voir tableau no 1), 4 au règne de Tibère et 19 s'encadrent dans la période qui s'étend de Vespasien à Trajan (voir tableau no 2). A côté es monnaies en argent on a trouvé en Dacie aussi des monnaies en or (voir tableau no 3). La majorité de ceux-ci proviennent de Banat où on ne connaît aucun trésor en argent enfouis entre 14 et 100 n. è.
La réduction du nombre de trésor à la fin de l’Ier siècle av. n. è. et dans la première moitié du Ier siècle n. è. peut être attribuée à une certaine régression dans la vie économique, déterminée par les luttes internes et externes après la mort de Burebista. L'absence de trésors enfouis entre 14-70 n. è. s'explique aussi par le nombre bien réduit de deniers émis par les héritiers d'Auguste entre 14-54 n. è.
Le pourcentage assez grand - 31,8% d'émissions du Ier siècle n. è. des trésors qui s'échelonnent entre l'an 14-100 n. è. et 8% pour les émissions d'Auguste, qui se trouvent dans les 18 trésors enfouis entre 27/20 av. n. è. - 12 n. è. (pour lesquels nous avons des informations suffisantes quant à l'établissement de l'échelonnage chronologique des pièces) indique un poids relativement grand des émissions contemporaines dans le circuit monétaire, ce qui rend non admissible l'hypothèse que tout au long du Ier siècle n. è. des trésors formés seulement de monnaies républicaines avaient pu être enfouis.
On ne peut non plus être acceptée l'opinion que les trésors enfouis pendant le règne d'Auguste pourraient être mis en liaison avec l'expédition de Sextus Aelius Catus (à voir la note 15).
Le petit nombre de monnaies enfouies pendant la seconde moitié du Ier siècle n. è. et avant les guerres des Daces pourrait être expliqué par le demande croissante de produits finis d'importation, pour la paiement desquels les deniers coulaient de nouveau vers l'Empire.
Une partie du fonds monétaire existent au Ier siècle n. è. a continué à circuler pour sûr pendant le IIème siècle; certains capitaux ont été pourtant amenés par les colons et on ne peut pas établir dans tous les cas, même si les trésors ont un grand pourcentage de monnaies du Ier siècle, si ceux-ci appartiennent à la population autochtone ou bien aux colons.
Paginaţia 33-50
Descarcă fişierul
Titlul volumului de apariție
  • Cercetări Numismatice; III; anul 1980