Fișă de articol.

Image Alt

Moneda în plata taxelor vamale în secolele XV-XVI în Ţara Românească/ La monnaies dans le payement des taux douaniers aux XVe-XVIe siècles en Valachie/ Customs coins of the XVth – XVIth century in Wallachia

Autori
Secţiunea
Limba de redactare română
Descriptori
Excerpt Après avoir conquis l'indépendance en 1330, la participation de la Valachie au circuit économique avec le centre, le nord et le sud-est de l'Europe a augmenté considérablement par rapport à la période précédente.
Au cadre de la vie économique de la Valachie la monnaie a rencontré et consolidé sa place aussi dans le payement des taux douaniers pour les produits d'exportation, d'importation et de transit. Tous les points douaniers étaient situés sur les principales routes qui unissaient son territoire de long en large et qui faisaient partie des grandes routes européens: Câmpulung, Braila, Slatina, Târgşor, Târgovişte, la Cité de Dâmboviţa; d'autres étaient situés dans la zone frontière de la Valachie avec de Transylvanie, les ainsi nommées douanes de "plai" (plateau) Vâlcan, Genune (tout près du défilé de Câineni), Rucăr, Bran. Sur le Danube le passage des marchandises a été fait toujours par les mêmes anciens gués: -Calafat - Vidin, Bechet - Prahova, Turnu - Nicopole, Zimnicea - Sistov, Giurgiu - Rusciuc, Dîrstor, La Ville de Floci, Hârşova, Măcin - Chilia. Le payement de toutes ces douanes a été fait en deniers, ducats, fertuns, hyperpères, bani et aspres (voir l'Annexe). Après 1477 quand les émissions valaques ont cessé, l'aspre s'est imposé au cadre de la circulation monétaire interne et en conséquence tous les taux douaniers ont été payes avec la dite monnaie.
Quand-même pendant cette période conformément aux nombreuses découvertes numismatiques ont continué à circuler les deniers, les ducats d'or les oboles hongrois, les gros polonais les thalers hollandais les écus et les francs, les esterlins, les monnaies allemandes, les ducats de Venise, les dirhems tartares et les aspres turcs.
Les marchandises commercialisées ont représenté principalement des produits traditionnels: graines, bétail, sel, poison, vin et cire.
Tout au long des XVe-XVIe siècles les douanes ont fonctionné sans interruption et ont assuré pendant cette période d'importants revenus pour la trésorerie princière ou pour les différents établissements qui les avaient pris en concession. La présence en grand nombre de la monnaie valaque dans les découverts faites en Transylvanie, Moldavie et Dobroudja représente un significatif témoignage de l’ancienne et permanente liaison commerciale entre la Valachie et les autres zones habitées par les roumains.
Paginaţia 129-148
Descarcă fişierul
Titlul volumului de apariție
  • Cercetări Numismatice; II; anul 1979