Fișă de articol.

Image Alt

Un tezaur din secolul al XIII-lea descoperit la Sâmbăteni, jud. Arad / Un dépôt monétaire du XIIIe siècle découvert à Sâmbăteni, dép. d’Arad / A XIIIth century treasure found in Sîmbăteni, Arad county

Autori
Secţiunea
Limba de redactare română
Descriptori
Excerpt L'auteur présente un lot de 201 monnaies acquis par le Musée d'Histoire de la R. S. de Roumanie en 1973 et qui faisait partie d'un dépôt monétaire découvert en 1971 dans le village de Sîmbateni, commune de Paulis, dép. d'Arad, qui comprenait 400 monnaies et une série d'objets de parure mis dans un vase de terre glaise.
Les 201 monnaies conservées au musée de Bucarest sont réparties de cette façon: 83 émises par l'atelier de monnaie de Friesach, 1 Reichenburg, 3 Rann, 8 Pettau, 3 Graz, 29 St. Veit, 2 Landstrass, 1 Vilach, 2 Windischgraz, 5 Gutenwert, 1 Aquilée, 15 monnaies de type Friesech émises dans certains ateliers non précisés, 15 en Hongrie, 1 en Moravie, 23 Cologne, 8 Angleterre et une monnaie frappée probablement dans l'atelier de Hamm (?) d'après le modèle des esterlins anglais.
La plus ancienne monnaie de ce dépôt appartient à l'atelier de Friesach et c'est une émission de l'archevêque de Salzbourg, Eherhard Ier (1147-1164) et la pièce le plus récente est celle frappée entre 1246-1247 par le margrave de la Moravie Vladislav III.
L'analyse de chaque groupe séparément permet à l'auteur de mettre en évidence les types inédits et d'indiquer les documents de l'époque où on fait des mentions relatives aux différentes catégories de monnaies qui ont circulé aux XIIe-XIIIe siècles en Transylvanie.
Après avoir fait un rapport entre certaines monnaies qui font partie de ce dépôt, l'auteur essaye d'établir leur pouvoir d'achat, compte tenant des informations documentaires de l'époque.
Etant donné que dans ce dépôt il-y-a aussi des monnaies qui sont émises après 1241, l'auteur analyse les causes qui mené à l'enfouissement de celui-ci et souligne le fait qu'on ne doit pas considérer toujours cette action comme étant déterminée par l'invasion tartare. Finalement on tire quelques conclusions concernant le développement intense de l'économie dans la zone supérieure du cours de la rivière de Mures, région caractérisé par de nombreux établissement, des vallées et des bois, développement qui connaît un essor à cause de l'existence de certaines routes commerciales plus accessibles et plus rapides. On mentionne aussi l'apparition des certaines foires et villes. La localité même, où on a découvert le dépôt monétaire, Sîmbateni, qui apparaît pour la première fois dans les documents en 1138, représente une de plus anciennes mentions documentaires sur l'existence des foires en Transylvanie.
Paginaţia 47-110
Descarcă fişierul
Titlul volumului de apariție
  • Cercetări Numismatice; II; anul 1979